S’épanouir au travail : c’est parti !

80 000h. C’est le temps moyen que vous passerez au travail tout au long de votre vie. Ça vous laisse pantois, non ? 

S’épanouir au travail
Sommaire

Autant vous dire que s’y sentir bien apparaît alors comme le Saint Graal  et cela est d’autant plus vrai si vous avez franchi le pas de la reconversion. Il serait dommage de revivre l’éventuel mal-être qui vous a poussé dans cette voie, non ?

Pourtant, à une époque où le simple fait d’avoir un CDI nous réjouit, peut-on réellement attendre plus de cet emploi et pouvoir envisager d’y être heureux ? 

Bien sûr que oui. Voyons cela ensemble.

Qu’est-ce que l’épanouissement professionnel ?

Bonheur et bien-être constituent deux des composantes primordiales d’une vie personnelle épanouie. Pourquoi en serait-il autrement dans votre vie professionnelle ? Plus que jamais, devenir un salarié heureux représente un objectif tant du côté de l’employeur que de l’employé. 

En effet, un salarié épanoui sera plus fidèle mais surtout plus productif car il se donnera tous les moyens de réussir. 

Quand on cherche la définition de l’épanouissement, le dictionnaire nous indique : 

« Atteindre un stade de développement plein et heureux. Acquérir la plénitude de ses facultés intellectuelles ou physiques ; être bien dans sa peau, dans son corps. » 

S’épanouir au travail est donc avant tout une sensation et comme tout sentiment, il est propre à chacun. Aucune échelle concrète pourra donc vous préciser si vous êtes pleinement épanoui ou pas. Vous êtes seul à pouvoir définir si vous êtes épanoui ou non. Toutefois, plusieurs facteurs peuvent vous aider à vous situer. Voyons quels sont ces critères ci-après.

Comment savoir si je suis heureux au travail ?

Je pense que nous sommes d’accord sur un point : tout le monde aspire à un épanouissement personnel et professionnel. 

Ce dernier point est d’ailleurs si important que les réglementations imposent à présent la prévention des risques psychosociaux (stress, violences verbales…) par l’employeur au même titre que tout autre risque professionnel. Les entreprises l’ont bien compris puisque de plus en plus de managers cherchent des solutions non plus pour limiter les risques mais pour réellement développer un sentiment de bien-être au travail et offrir aux salariés les moyens de faire leur travail efficacement et de se réaliser pleinement.

Mais dans la mesure où le bien-être est avant tout une sensation intrinsèque, propre à chacun, comment savoir si vous êtes épanoui au travail ou s’il faut envisager d’aller voir ailleurs ? Pour cela, plusieurs facteurs peuvent être utilisés pour se repérer.

Équilibre vie pro - vie perso

S’il y a bien un point que tout le monde déteste (surtout les conjoints et les enfants), c’est que notre travail empiète sur notre vie de famille, nos loisirs ou autres moments de détente. Une fois de temps en temps, pourquoi pas mais sur le long terme, ce n’est pas tenable. Aimer être au boulot, c’est bien mais à partir du moment où il n’y a plus de limite entre vie pro et vie perso, il est temps de tirer la sonnette d’alarme.

Reconnaissance

Parmi les leviers de motivation les plus courants, nous retrouvons la reconnaissance au travail. Et là, recevoir son salaire tous les mois ne constitue en rien une preuve de reconnaissance. 

Cette condition d’investissement des collaborateurs peut se traduire par des paroles bien sûr, mais aussi et surtout par des actes. 

Nous retrouvons donc entre autres :

  • l’évolution des responsabilités
  • la montée en compétences
  • les gratifications financières 
  • les avis émis par la direction
  • les remerciements et félicitations  

Autonomie

La performance d’une entreprise passe nécessairement par la reconnaissance d’une réelle autonomie au travail qui repose sur la confiance, la bienveillance et une vraie délégation de pouvoir. En effet, si la direction estime que votre jugement a assez de valeur pour que vous l’appliquiez plus ou moins librement, vous vous sentirez plus impliqué et donc plus motivé. Au contraire, si chacune de vos actions est le fruit d’une demande totalement cadrée et ultra-contrôlée, la passivité et le désengagement risquent fort d’être au RDV. 

Bonnes relations professionnelles

Quoi de pire que de travailler toute la journée dans une ambiance exécrable ? Sans que vos collègues deviennent obligatoirement des amis, il est tout de même plus agréable d’arriver le matin en étant accueilli avec le sourire, de pouvoir échanger sereinement autour d’un café voire, d’aller boire un verre après le boulot. La confiance et le respect mutuel établis entre partenaires de travail est indispensable pour se sentir bien.  Ces bonnes relations doivent également se ressentir avec le manager qui doit savoir donner plus de responsabilités et communiquer régulièrement des feed-back.

Efficacité personnelle

Développé par le psychologue canadien Albert Bandura, le sentiment d’efficacité personnelle désigne la croyance d’un individu quant à sa capacité à réaliser une tâche, un apprentissage, un défi ou un changement avec succès. Les personnes qui ont un fort sentiment d’efficacité personnelle ont tendance à avoir une meilleure estime de soi et à être plus optimistes. Si ce sentiment est propre à chacun, les processus mis en place dans l’entreprise et les outils mis à disposition des collaborateurs peuvent largement impacter celui-ci.

Formation

L’être humain aime apprendre, relever des défis, développer ses qualités, c’est un fait. Sans formation, nous avons donc la sensation de stagner et de ne plus pouvoir évoluer. À long terme, l’ennui va s’installer et avec lui, la démotivation. 

Le bien-être au travail impose dorénavant qu’il soit une source de développement tant personnel que professionnel.  

Quête de sens

De plus en plus de collaborateurs expriment aujourd’hui leur envie de vouloir réconcilier le sens et le travail. Mais concrètement en quoi cela consiste ? Il est complexe de proposer une définition unique pour cette notion qui se confronte à la diversité des motivations des collaborateurs (respect des valeurs, utilité au travail, épanouissement personnel, etc.). Quoi qu’il en soit, ce. Facteur d’épanouissement revient fréquemment sur la table car chacun souhaite se sentir utile que ce soit à l’entreprise ou à la société. 

Intérêt pour son travail

Cela peut sembler évident, mais pour être épanoui, encore faut-il aimer ce qu’on fait au quotidien et prendre du plaisir. Cela peut passer par la diversité des tâches confiées, l’importance des projets soumis ou encore les challenges que notre entreprise nous demande de relever. L’important est avant tout d’éviter la lassitude.

Vous l’aurez compris, le sentiment de bien-être au travail est un état d'esprit global et subjectif qui peut être impacté par une multitude de facteurs. Hélas, pour certains ces facteurs ne sont pas pleinement satisfaits et ils s’imaginent alors que le bonheur au travail est totalement hors de portée. Que nenni ! Voici comment atteindre le Graal.

Cet article peut vous intéresser : Manque de confiance en soi et reconversion 

10 astuces pour s’épanouir au travail

Nous vous l’accordons, la vie professionnelle ressemble parfois à une montagne russe avec ses hauts et ses bas. Mais cela ne signifie pas qu’il est impossible de (re)trouver le plaisir d’y retourner chaque jour. Si le bonheur des collaborateurs repose en partie sur les actions mises en place par leur direction, le vrai secret de cet épanouissement se trouve dans les mains de l’employé lui-même. Pour vous y aider, voici quelques astuces pour améliorer votre bonheur au travail.

Positiver

Désolé de vous décevoir mais râler, pester, bouder et toute autre marque de négativité ne pourra en rien vous aider. A long terme, vous allez vous ancrer dans une énergie négative qui déteindra non seulement sur votre travail mais également sur votre moral. Garder votre bonne humeur en permanence car si rien n’est jamais parfait au travail, choisir de voir la cour à moitié pleine ou à moitié vide impactera considérablement votre bonheur.  

Se féliciter

N’attendez pas en permanence une reconnaissance du dessus. Être fier de soi et de ce qu’on accomplit au quotidien permet de se concentrer sur les éléments positifs et d’adopter une posture positive. Savoir se féliciter peut aussi affecter votre état d'esprit.

S’entourer

Fuyez tant que possible les personnes toxiques et entourez-vous convenablement. Vous passez beaucoup de temps avec vos collègues. Nouer des relations saines et conviviales représente l’un des leviers d’un épanouissement professionnel et personnel.

Faire le point 

Parfois, accepter d’analyser sa situation à un instant T permet de prendre du recul par rapport à une situation difficile dans sa vie professionnelle ou personnelle. Bilan de compétences, coaching carrière… bref, faire un état des lieux régulier de ses forces et de ses faiblesses peut devenir un véritable allié pour un total épanouissement professionnel.

Se former 

Évoluer ou se reconvertir peuvent devenir de véritables sources de bien-être et pour y parvenir, la formation est votre meilleur atout pour acquérir de nouvelles compétences qui pourront intéresser votre employeur ou vous aider à changer de métier.

Prendre des risques 

Vous connaissez l’adapte qui dit qu’il vaut mieux avoir des remords que des regrets ? Ressasser ce qui aurait pu se faire car vous avez hésité à vous lancer ne vous aidera pas. Vous avez une idée de génie en tête ? Parlez-en à votre supérieur. Vous serez fier d’avoir pris ce risque et gagnerez en confiance en vous.

Faire des coupures 

Nous avons tous besoin à un moment de déconnecter et de relâcher la pression. Les vacances et les week-ends sont faits pour ça. Accepter de couper le téléphone et les mails pour profiter d’un vrai moment à soi est indispensable pour booster  votre niveau de concentration et votre bonheur au travail.

Fuyez la routine 

S’il y a bien un phénomène qui tue le plaisir au travail et à lui la motivation, c’est la lassitude et celle-ci provient trop souvent d’une routine qui s’est progressivement installée. Savoir se rebooster et devenir force de proposition vous permettra de vous lancer de nouveaux challenges et de fuir cette monotonie.

Donner du sens à votre travail 

Pour s’épanouir totalement au travail, il est indispensable de comprendre clairement notre mission au sein de l’organisation et surtout, de pouvoir définir dans quelle mesure nos actions sont positives. Se sentir utile développe la confiance en soi et favorise le bien-être et l’épanouissement personnel.

Changer de métier 

Vous avez tout tenté mais rien n’y fait. Il est alors temps d’envisager une reconversion professionnelle.

Ces quelques astuces ne sont pas exhaustives et si vous avez un doute sur votre niveau d’épanouissement personnel ou comment se sentir plus heureux dans votre travail, le mieux est encore de faire le point avec un expert de l’évolution professionnelle

C’est encore la meilleure façon de faire les bons choix.

Pour approfondir
Télétravail : 8 astuces pour réussir à travailler de chez soi
Télétravail : 8 conseils à suivre absolument
Quête de sens au travail : préoccupation majeur des candidats à la reconversion
Quête de sens au travail et reconversion
Avantages et inconvénients du télétravail pour le salarié et pour l’entreprise
Télétravail : avantages et inconvénients pour le salarié et l'employeur
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test